article 131 : Le courage d'être soi


Actrice, humoriste, auteur, chanteuse, Mimie Mathy est également restauratrice. Elle est aujourd'hui à la tête du restaurant La Grange Batelière avec son mari, le chef Benoist Gérard. « Ici, je n'ai fait que la déco », prévient- elle. Elle se met pourtant aux fourneaux le soir, chez elle, quand Benoist n'a plus le courage de cuisiner. Car, dans la journée, Mimie est trop prise par les tournages de Joséphine, ange gardien, la fiction-phare de TF1, l'adaptation de la série en BD et la préparation de la tournée Night of the Proms. Mais comment fait-elle ?
 
Signes & sens : Comment avez-vous réussi à concilier réussite et différence ?
Mimie Mathy : L'enfance est primordiale dans l'évolution de chacun d'entre nous. Mes parents auraient pu m'enfermer dans un cocon et me protéger. Au contraire, ils me disaient : OK, tu seras plus petite, mais tout le monde est différent. Il n'y a pas deux personnes identiques sur la Terre. Ce n'est pas toi qui n'es pas comme les autres, ce sont les autres qui ne sont pas comme toi... Mes parents m'ont tout donné : la joie de vivre, le goût de rire. Ils me répétaient toujours : Si tu n'y arrives pas, prends une chaise. Bien sûr, l'humour ne résout pas tous les malheurs mais c'est une façon de voir la vie. J'aurais pu me morfondre, seule dans mon coin, à me demander pourquoi, à douze ans, les garçons ne m'embrassaient pas... Mais je me suis toujours tournée vers les autres. Je pensais aux gens plus malheureux que moi, ceux qui sont en fauteuil roulant par exemple. J'ai toujours su relativiser, je suis une fataliste positive. Je disais : Je suis comme ça, est-ce que ça vous pose un problème ? Oui ? Eh bien, ne regardez pas ! On est comme on est mais on peut s'arranger, se maquiller, bien s'habiller. Bien sûr, il y a aussi des jours où je ne m'aime pas. Des jours où je me regarde dans la glace et où je m'interroge : pourquoi j'ai pris dix kilos ? Pourquoi je me laisse aller ?

Signes & sens : Est-ce que votre différence vous a donné encore davantage l'envie de réussir ?
Mimie Mathy : Les gens se retournaient sur moi. Forcément, on se retourne toujours sur la différence. Toutefois, le malaise est plus dans le regard des autres que dans le nôtre. Donc, je me suis dit : puisqu'on se retourne sur moi, autant qu'on le fasse parce que je suis quelqu'un de bien, parce que je suis connue, pas parce que je suis différente. Quand j'ai fait l'Atelier Fugain à Nice, Michel Fugain m'a dit : Il ne faut jamais que tu fasses pitié, il faut qu'on t'admire. C'est vrai que des fois tu pourrais dire : « Mais attendez, je suis petite ». Jamais de ça avec moi ! Avec moi, tu seras la meilleure ou tu seras nulle. Mais tu ne seras pas moyenne, autrement tu dégages... Il faut toujours essayer d'être fier de soi, si on veut que les autres soient fiers de nous. Il ne s'agit pas de se la « péter » mais de prouver ce dont on est capable. Je veux chanter, jouer la comédie. Mais je ne ferais pas le rôle de quelqu'un de petit, je ne chanterais pas une chanson sur ma taille. De toute façon, c'est la sincérité qui passe avant tout. Je ne joue pas un personnage, je suis moi.

Signes & sens : Lors de votre mariage cet été, vous avez refusé, contrairement à beaucoup de célébrités, de vendre les photos à un magazine...

Mimie Mathy : C'est vrai qu'on a refusé l'exclusivité, les marchandages sordides. Avec mon mari, on n'est pas du tout là-dedans. Chacun fait comme il veut mais, pour moi, le bonheur ne se monnaie pas, il se partage. La popularité est une affaire de vases communicants. C'est très important de respecter ceux qui nous ont rendus célèbres. Je n'aurais pas pu ne pas donner de photos de mon mariage.

Signes & sens : Votre popularité n'est-elle pas un peu lourde à porter quelquefois ?

Mimie Mathy : Les gens viennent spontanément vers moi. Je suis à eux, je suis leur Mimie, donc ils veulent me toucher. Parfois c'est trop, certains me sautent dessus, d'autres m'empoignent par-derrière. La proximité avec les gens, j'adore, même si ça peut parfois être envahissant. Ce n'est pas lourd à porter car je sais me préserver. J'arrive à mener une vie équilibrée. Le show-biz, je n'en fais pas partie, même si j'ai de très bons copains dans ce milieu. Je ne participe pas aux mondanités. Je ne fréquente pas les endroits comme Saint-Tropez...

Signes & sens : Il y a aussi beaucoup de gens qui font appel à vous...
Mimie Mathy : Beaucoup de parents d'enfants ayant des problèmes viennent me voir et me demandent conseil. Je reçois énormément de témoignages, de lettres où on me demande : Comment vous faites ? Moi, j'ai une fille qui a tel souci et je ne m'en sors pas... C'est très touchant. Quand on me parle avec le coeur, j'essaie de répondre de la même façon en disant qu'il n'y a pas de recette miracle mais que le mieux, c'est un mélange d'amour et d'ouverture aux autres. C'est très important de donner dès le départ de la force aux enfants. Je n'ai pas envie qu'on engueule un gamin parce qu'il s'exprime : Maman, la dame elle est petite. Les enfants sont prêts à accepter la différence spontanément. Le monde irait mieux si les parents étaient plus ouverts, s'ils apprenaient à leurs gosses que personne ne ressemble à personne.

Signes & sens : Que pensez-vous des gens qui n'ont pas votre force et qui ont tendance à se sentir victimes de leurs particularités ?
Mimie Mathy : C'est aux parents de transmettre le goût de l'effort, le respect des autres. Un môme qui traîne dans la rue à 23 heures, ce n'est pas normal. Personnellement, je viens d'un milieu ouvrier, j'avais très peu d'argent, alors je bossais, je faisais de petits boulots... Ce qui me désole le plus, c'est la démission parentale. Ce n'est pas à l'État de prendre les jeunes en charge.
 
Une interview accordée à Signes & sens en décembre 2006.
Photographe : Manuelle Toussaint
 
Blog sur Mimie Mathy
mimiemathylove270805
Publié par Sophie R.

Tags : la vie de mimie

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.133.222) if someone makes a complaint.

Comments :

  • amiemelissa

    14/07/2018

    bonjour !
    comment vas tu ce matin !!
    Voici quelques mots d'amitié pour te dire bonjour
    Que ce petit message amical te porte bonheur
    et t'ouvre les portes d'une belle journée....
    en ce samedi ensoleillé .
    Bisous de mélissa (l)

  • amiemelissa

    14/07/2018

    elle est belle

  • AquaBlue03

    30/05/2018

    Je t'en remercie ! Bonne fin de semaine !

  • blogkdo51

    30/05/2018

    Coucou
    Je te souhaite une bonne soirée
    Bisous

  • Demi-Teinte

    10/04/2018

    Elle est très réaliste et pleine de sagesse notamment quand elle dit que chaque être est différent ou unique...

  • Demi-Teinte

    06/04/2018

    Elle peut être fière de son parcours, elle ne doit son succès qu'à son courage et à sa grande volonté. ♥♥♥

  • martiniquaiz

    03/10/2017

    Coucou

    Elle est là....
    Et frappe à ta porte...
    Elle... c'est l'amitié..celle qui s'invite et reste à tes côté...
    Pourquoi !
    Peut être parce qu'elle se sent bien avec toi...
    il est tellement doux de partager de bons moment...
    Qu'ils nous faut les savourer l'espace d'un instant...
    Puis vient le soir, et tu ne la vois pas...
    N'est pas peur, elle ne s'enfuit pas...
    Elle s'endort là tout près de toi...
    Afin que tu te sente bien, qu'en elle te sourira ...
    Passe Une Bonne fin d’après midi
    Une Bonne soirée , Bisous ton amie Liliane

  • francois-le-voyageur

    13/09/2017

    Bonjour
    je te souhaite un bon mercredi
    ici pluie et un vent très froid et très fort
    Bonne soirée... Amitié bisou

  • francois-le-voyageur

    07/09/2017

    Bonjour je te souhaite un très bon jeudi. Amitié bisou

  • caps-Du-Temps

    05/09/2017

    Bon jour ~~
    Plein d énergie et de bonne humeur,
    Voici ce que je te souhaite en ce jour
    ~~ Passe une bonne journée~~
    Mille bisous
    இڿڰۣ-ڰۣ— Cap-du-temps2

Report abuse