article 166 : "J'aime la vie"


Mimie Mathy à La Manche Libre "J'aime la vie"
 
"Il faut avoir des rêves, - c'est même très important d'en avoir - mais il ne faut pas attendre que ce soit les autres qui les réalisent pour vous," conseille Mimie Mathy... En ces temps de morosité ambiante, rien de tel qu'une rencontre avec Mimie Mathy pour retrouver le moral.

La Manche Libre : Quel a été votre plus grand bonheur ?
Mimie Mathy : "Celui qui va venir. Pour moi, il n'y a pas un bonheur mais une multitude de petits bonheurs. Ma première scène, ma première télé, mon mariage, la naissance de mes neveux et nièces... ont été de grands moments de bonheur. Mais, le plus grand, c'est d'avoir encore mes parents, et les personnes que j'aime".
 
La Manche Libre : Comment faites-vous pour prendre toujours la vie du bon côté ?
Mimie Mathy : "Je regarde autour de moi et j'essaye de relativiser. On a tous des "coups de mou", mais il y a plein de choses comme le fait d'être en bonne santé alors que d'autres sont malades ou d'avoir un travail passionnant quand d'autres n'en n'ont pas qui permettent de relativiser les bobos que l'on peut avoir au corps, au coeur ou à la tête".
 
Bassine d'optimisme
 
La Manche Libre : D'où vous vient cette joie de vivre ?
Mimie Mathy : "Enfant, j'ai dû tomber dans une bassine d'optimisme. J'aime la vie ! Et puis, j'ai eu la chance d'avoir des parents qui m'ont dit : 'D'accord, tu n'es pas comme les autres, mais, bon tu vas faire avec. Fonce, sois belle, sois grande et sois quelqu'un de bien”. Ce sont les parents qui posent les premières fondations d'une vie. Et, si elles ne sont pas bonnes, tout peut s'écrouler très vite. Il ne faut pas qu'ils démissionnent."

La Manche Libre : Qu'est-ce qui donne le blues à Mimie Mathy ?
Mimie Mathy : "Le décès de personnes que j'aime, mais aussi de voir des enfants atteints de maladies graves. Je suis en contact régulier avec des associations comme Rêves, Arc-en-ciel, Petit prince, Docteur Clown... qui s'occupent d'enfants malades. Et, quand je vois tous ces mômes, il m'arrive de rentrer chez moi et de pleurer à chaudes larmes en me disant "Mais, pourquoi eux ?"
 
La Manche Libre : Vous êtes quelqu'un de très sensible...
Mimie Mathy : "Je suis une grande pleureuse devant l'éternel. Mais, je pense qu'en évacuant des trop plein de tensions, on fait de la place pour le bonheur".
 
"S'accepter tel que l'on est"
 
La Manche Libre : N'avez-vous pas eu du mal à vous accepter tel que vous êtes ?
Mimie Mathy : "J'ai appris à me dire : " Après tout, on a tous des défauts, des parties de son corps que l'on n'aime pas. J'ai donc fait avec". Quand on se retournait sur moi dans la rue, je disais ' C'est quoi le problème ? Je suis plus petite. C'est vrai, je suis comme cela mais il y en a qui sont grands, gros, minces, noirs, jaunes. Il faut faire avec et s'accepter tel que l'on est. "

La Manche Libre : Avez-vous le sentiment d'avoir dû cravacher davantage que les autres pour arriver là où vous êtes ?
Mimie Mathy : "J'ai cravaché comme on cravache tous dans ce métier. Rien ne tombe tout "cuit ". On est dans un monde où il faut travailler dur, c'est ce que j'essaye d'enseigner aux enfants de mon mari, et à mes neveux. Je leur dis " Vous n'aurez rien sans rien".
 
La Manche Libre : Vous avez toujours voulu être comédienne ?
Mimie Mathy : "Au grand dam des mes parents, je crois que j'avais cela dans le sang. Après, c'est beaucoup de travail, des remises en question permanentes et surtout y croire très fort parce que personne n'y croira à votre place. Il faut avoir des rêves, - c'est même très important d'en avoir - mais il ne faut pas attendre que ce soit les autres qui les réalisent pour vous."

La Manche Libre : Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui renoncent parce qu'elles ont du mal à s'accepter telles qu'elles sont ?
Mimie Mathy : "Surtout de ne pas en vouloir aux autres. Il y a des périodes où c'est dur, mais je crois qu'à partir du moment où on a un but, il faut y aller et arrêter de se dire "c'est injuste".
 
La manche libre
Propos recueillis par Benoît de Villeneuve
Droit d'auteur de cette interview
 
Blog sur Mimie Mathy
mimiemathylove270805
Publié par Sophie R.

Tags : la vie de mimie

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.91.58) if someone makes a complaint.

Comments :

  • amiemelissa

    19/05/2018 at 10:44 AM

    Bonjour
    c'est avec plaisir
    Et du fond de mon Coeur
    Que je viens te souhaiter
    Une excellente journée
    Et un merveilleux week end
    Gros Bisous, de mélissa
    ________,-(''-.,(''-.,(l),.-''),.-'')-,_
    ¯¯¯¯¯¯¯¯'-(,.-''(,.-''(l)''-.,)''-.,)-'¯

  • amiemelissa

    19/05/2018 at 10:44 AM

    génial

  • Yohel-un--criPaix-Israel

    09/05/2018

    une grande artiste et un grand coeur

  • Demi-Teinte

    27/03/2018

    Elle aime la vie et ça se sent... ♥

  • SuperMamie55

    05/01/2018

    Merci pour les kiffs

  • perroquet55

    05/01/2018

    Beau travail

  • abigaelle344

    07/11/2017

    Superbe créa !

  • rastacooldu59

    21/08/2017

    Coucou ma belle
    C'est en musique
    ___________╔═══╗ ♪ ..
    ___________║███║ ♫ ..
    ___________║ (●) ♫ ...
    ___________╚═══╝♪♪ ..
    Que je dépose une rose
    __/)_______/)______./¯"""/')
    ¯¯¯¯¯\)¯¯¯¯¯\)¯¯¯¯¯' \_,,,,\)
    De tendresse
    Pour te souhaiter une bonne fin
    d'après midi gros bisou ton amie Marie

  • plusbellelaviefan1

    30/07/2017

    Magnifique création !
    J'aime beaucoup ton blog sur Mimie

  • leschatonsadorables

    24/07/2017

    Ton blog est magnifique !!!
    J'adore

Report abuse