article 519 : Joséphine, ange gardien "Sur le c½ur"

article 519 : Joséphine, ange gardien "Sur le c½ur"

Tournage n°83 du 12 septembre au 7 octobre 2016
Créée par Laurent Chouchan, Michel Lengliney et Philippe Niang
Réalisation : Stephan Kopecky
Son : Pierre-Antoine Coutant
Scénario et dialogues : Sylvie Audcoeur, Mirabelle Kirkland, Manon Dillys et Sébastien Le Délézir
Dialogues Marie-Luce David
Musique : Xavier Berthelot, Roland Romanelli, Didier Vasseur, Une Musique et Kaptain
Costumes : Valérie Adda
Décors : Alain Paroutaud
Directeur de la photographie Jean-Louis Sonzogni
Photographe : Manuelle Toussaint
 
Personnages principaux :

Mimie Mathy (Joséphine Delamarre), Ingrid Chauvin (Charline), Arnaud Gidoin (Marc), Cosima Bevernaege (Justine), Tristan Robin (Tony), Juliette Pi (Roxane), Omar Mebrouk (Frédéric Maille), Marie-Bénédicte Roy (Lili), Emilie Deville (Mila), Fatima Adoum (Docteur Borgon), Arnaud Maillard (Gérard), Fabien Lucciarini (Chrirurgien oncologue), Christelle Garcia Moya (L'hôtesse), Lionel Cecilio (Le serveur), Eric Soubelet (Cherasse) et Roger Miremont (Pierre).
 
Résumé :

Charline, mariée et mère de deux enfants, voit sa vie basculer quand elle apprend qu'elle est atteinte d'un cancer du sein. Cet événement dramatique bouleverse son quotidien. Charline ayant perdu sa mère de cette même maladie, elle peine à accepter la nouvelle et elle est en plein déni. Joséphine l'aide à affronter cette épreuve et à envisager l'opération qui lui fait si peur, plus sereinement.
 
Diffusion le lundi 3 avril 2017 à 20h55 sur TF1 : 5 317 000 téléspectateurs
 
article 519 : Joséphine, ange gardien "Sur le c½ur"

Ingrid Chauvin et Mimie Mathy :
« A force de croire aux jolies choses, elles arrivent »
 
Réunies pour la première fois à l'écran, Ingrid Chauvin et Mimie Mathy se donnent la réplique dans un épisode de Joséphine, ange gardien. Un nouvel opus qui traite de la maladie, dans lequel les larmes n'ont pas toujours été feintes.
 
Télé Poche : Lorsque nous nous étions rendus sur le tournage, vous souffriez beaucoup du dos. Comment allez-vous aujourd'hui ?
Mimie Mathy : De mieux en mieux ! J'ai eu raison de faire cette opération, entre les mains d'un chirurgien magique. Aujourd'hui, je suis en rééducation intensive et, depuis l'atelier Fugain, je n'avais jamais fait autant de sport. Il fallait que je prenne le temps de faire cette opération, ça va me changer la vie.
 
Télé Poche : Cet épisode traite de la nécessité de communiquer dans l'épreuve. Doit-on partager ses malheurs comme ses bonheurs sur les réseaux sociaux ?
Ingrid Chauvin : Moi, j'ai toujours beaucoup partagé. La base, déjà, c'est le couple. Mon mari, qui a été ma force, ma vie. En outre, il y a eu ce partage avec le public. Beaucoup m'ont fait part de leur expérience, ça m'a apporté énormément. De mon côté, j'ai aidé d'autres personnes, et cet échange donne de la force. Quand on est connue et qu'une telle épreuve arrive (le décès de sa fille, Jade) en général, on n'en parle pas et, de fait, on donne le sentiment que cela n'arrive pas. Mais c'est totalement faux. Je m'en suis rendu compte après et j'ai ressenti le besoin d'être une sorte de porte-parole. Même si je ne m'en sentais pas la force, c'était comme un devoir. Aujourd'hui, je reçois énormément de témoignages bouleversants de gens qui me disent que, grâce à mon histoire, ils ont à nouveau envie d'y croire. C'est ma plus belle récompense.
Mimie Mathy : Si je partage aussi certains moments de bonheur, comme mon mariage, par exemple, c'est un peu différent d'Ingrid. Elle a communiqué sur ce grand malheur car, comme elle avait les paparazzi sur le dos, il fallait éviter que d'énormes conneries soient dites. Elles a eu d'autant plus raison que ça l'a aidée à franchir un cap et être heureuse aujourd'hui. Jade sera toujours présente et Tom saura qu'il a eu une grande s½ur. Ingrid a créé son association, et je trouve ça vraiment formidable d'essayer de soutenir ceux qui ont moins de force qu'elle.
 
Télé Poche : Tom, son fils, avait 3 mois lors du tournage, comment l'avez-vous trouvé ?
Mimie Mathy : Il est magnifique, mais j'ai surtout admiré Ingrid, car il ne faisait pas ses nuits. Or, elle arrivait tous les matins de bonne humeur. C'est une super-comédienne et une fille très agréable, car jamais on a perçu sa fatigue sur le plateau.
 
Télé Poche : Ingrid, êtes-vous enfin une maman reposée ?
Ingrid Chauvin : (Elle rit.) Oui, Tom fait ses nuits. Il a 9 mois, il est plein de vie, curieux et hyper joyeux. En ce moment, je suis en tournée avec la pièce « Avanti !», et nous comptons les dodos entre les retrouvailles. Il y a même des moments, quand je suis loin de lui, où j'ai l'impression que j'ai rêvé et que je vais me réveiller. J'ai envie de dire que non seulement c'est possible de rester debout après l'épreuve, mais qu'à force de croire aux jolies choses, elle finissent par arriver.
Mimie Mathy : C'est exactement le propos du livre que je viens d'écrire avec Gilles Legardinier, qui sort le 11 mai : Vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance ?. Il faut se fixer des objectifs positifs dans la vie.
 
Télé Poche : Ingrid, où en est la procédure d'adoption que vous avez entamée pour donner une petite s½ur ou un petit frère à Tom ?
Ingrid Chauvin : C'est la galère. J'ai presque envie de pousser un coup de gueule car, quand on connaît le nombre d'enfants qui attendent dans les foyers, je me dis : « Mais pourquoi ?! » ça fait déjà deux ans que nous attendons et on a l'impression que rien de bouge. Comme on nous a dit qu'adopter à l'étranger était devenu quasiment impossible, mon mari et moi, nous nous sommes tournés vers une petite pupille de l'Etat. Or c'est exactement la même chose. Après la naissance de Tom, on nous a conseillé d'attendre quelques mois, le temps d'accueillir notre enfant biologique – ce que je comprends très bien – mais j'ai rappelé encore récemment et ça n'avance pas plus. Je ne comprends pas.
 
Télé Poche : Mimie, comment avez-vous vécu la retransmission du spectacle des Enfoirés auquel vous n'avez pas pu participer cette année ?
Mimie Mathy : Mon opération a eu lieu le 17 janvier et la première du spectacle était le 18. Mais j'avais des nouvelles tous les jours, tout le monde m'appelait, m'envoyait des vidéos. Liane (Foly) me faisait un clin d'½il, le soir avec le public : c'était chouette. Bien sûr que ça m'a manqué, mais je trouve qu'ils ont fait un boulot formidable !
 
Télé Poche : Vous êtes toutes deux sollicitées pour soutenir bon nombre d'associations. Mais on n'est pas forcément « blindé » pour accueillir le malheur, comment faites-vous ?
Ingrid Chauvin : Je suis sollicitée tous les jours pour être marraine d'associations. Avec ce que j'ai vécu, c'est difficile à gérer. Je serai toujours là humainement, ça, c'est évident. Mais aller à nouveau dans les hôpitaux et subir la maladie, c'est très difficile pour moi.
Mimie Mathy : Je reçois énormément d'enfants malades sur les tournages. Quand on voit ces mômes qui y croient et viennent réaliser leur rêve, ça aide à relativiser. Et lorsque les parents me confient que leur gamin en a pour un mois ou deux à vivre, eh bien, on donne le change, car il faut être fort pour eux et leur famille. Mais souvent, lorsqu'on apprend une disparition, je peux vous dire que l'équipe craque en se disant : « Quelle leçon ! ».
 
Télé Poche du 1er au 7 avril 2017
Propos recueillis par Isabelle Dhombres
Droit d'auteur de cette interview

article 519 : Joséphine, ange gardien "Sur le c½ur"

Mimie Mathy : « Avec Ingrid, on s'est bien entendues »
 
La star de TF1 accueille Ingrid Chauvin pour une aventure inédite de Joséphine, l'ange gardien préféré des Français. Opérée avec succès d'une hernie discale qui l'a privé du concert des Enfoirés, Mimie Mathy n'a plus trop envie d'aborder le sujet de sa santé.  Elle préfère évoquer le nouvel épisode de Joséphine, ange gardien, avec Ingrid Chauvin, proposé par TF1, ainsi que les 20 ans du personnage.
 
TV Grandes Chaînes : Comment allez-vous après votre opération ?
Mimie Mathy : De mieux en mieux ! Prête à redevenir une grande sportive. (Elle rit.)
 
TV Grandes Chaînes : Comment s'est passé le tournage avec Ingrid Chauvin ?
Mimie Mathy : Super. On se connaissait mais on n'avait jamais travaillé ensemble. C'est une femme magnifique, malgré ce qu'elle a vécu (l'actrice a perdu un enfant en 2014). On s'est très bien entendues. C'est une grande pro. Son fils Tom (né en 2016) ne faisait pas ses nuits mais elle arrivait pimpante et joyeuse, prête à bosser.
 
TV Grandes Chaînes : Cette année, Joséphine a 20 ans...
Mimie Mathy : C'est génial de faire partie du patrimoine ! (Elle rit.) Malgré les nouveautés, Joséphine perdure. Ça  fait plaisir de voir qu'elle est toujours dans le c½ur des familles...
 
TV Grandes Chaînes : Pas de lassitude, donc ...
Mimie Mathy : Non. Joséphine endosse une nouvelle identité « professionnelle » à chaque fois. J'ai donc la chance de changer d'univers tout le temps.
 
TV Grandes Chaînes : Comment la faites-vous évoluer ?
Mimie Mathy : Même si ça se termine bien et si certains trouvent gentillette notre façon de les traiter, on n'hésite pas à aborder des sujets de fond : homosexualité, adoption, mères porteuses... Sous couvert d'une fin heureuse, on traite de thèmes qui peuvent faire réfléchir.
 
TV Grandes Chaînes : Participez-vous à l'écriture ?
Mimie Mathy : Non, ça c'est le travail des scénaristes. Mais, avec les réalisateurs, on remet les dialogues à la sauce Joséphine.
 
TV Grandes Chaînes : Récemment, « La Stagiaire » sur France 3, avec votre copine Michèle Bernier, a battu des poids lourds américains diffusés sur les autres chaînes...
Mimie Mathy : C'est une très bonne nouvelle. Ça n'empêche pas l'innovation mais, selon moi, des séries familiales, comme « Une famille formidable » ou Joséphine sont indispensables.
 
TV Grandes Chaînes : Quels sont vos autres projets ?
Mimie Mathy : Il y a un livre écrit à quatre mains avec Gilles Legardinier, « Vaut-il mieux être toute petite ou bien abandonnée à la naissance ? » , qui sort le 11 mai (aux éditions Belfond), ainsi que le tournage d'un épisode de Joséphine en avril et d'un autre en juin.
 
TV Grandes Chaînes n°339 du 25 mars au 7 avril 2017
Propos recueillis par Stéphane Gorlin
Droit d'auteur de cette interview

article 519 : Joséphine, ange gardien "Sur le c½ur"

Ingrid Chauvin : « Mimie sait vous mettre à l'aise... »
 
Dans cet épisode intitulé « Sur le c½ur », Ingrid Chauvin joue une mère de famille atteinte d'un cancer du sein. Rencontre avec la comédienne.
 
Télé 7 jours : Quel genre de partenaire est Mimie Mathy : généreuse, dirigiste, exigeante ?
Ingrid Chauvin : C'est la première fois que je jouais avec elle et, croyez-moi, sa réputation d'exigence n'est pas usurpée. Elle soigne son texte, veut que la mise ne scène soit la meilleure possible et veille aux moindres détails. Pas étonnant que cette série, qui repose sur ses épaules, continue à bien marcher au bout de vingt ans. Mais Mimie sait aussi vous mettre à l'aise, et l'ambiance sur le plateau est familiale.
 
Télé 7 jours : Charline, l'avocate que vous incarnez, vit avec son mari et ses deux filles dans une ferme. Vous avez tournée à la campagne ?
Ingrid Chauvin : Oui, chez des particuliers, à une heure de Paris. Au casting : poules, chèvres, poneys et leur dresseur... J'ai découvert que les animaux, comme les enfants, sont des acteurs à part entière, avec, parfois, de sacrées personnalités. Pour l'anecdote : Mimie a une peur bleue des bêtes. D'où quelques scènes très, très cocasses... hors caméra !
 
Télé 7 jours : Comment votre héroïne, seriez-vous capable de cacher une maladie grave à votre famille pour la protéger ?
Ingrid Chauvin : Je ne pourrais pas le cacher à mon mari, Thierry. Les épreuves que nous avons affrontées m'ont montré que dans un couple, il faut savoir se parler pour être plus fort. C'est moins évident de l'avouer à ses enfants.... Mais si j'avais un cancer à un stade très avancé, je le dirais à toute ma famille. Face à la maladie, la communication est essentielle, et la parole aide énormément. Le pire étant le repli sur soir...
 
Télé 7 jours : Vous travaillez en ce moment sur l'adaptation de plusieurs contes pour enfants. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Ingrid Chauvin : Je suis actuellement en train d'adapter, en livres illustrés avec CD, « La belle au bois dormant » et « Tom Pouce ». J'ai réécrit, avec mes mots les textes d'origine, aidée par une illustratrice qui met en page et en couleur les récits. Je raconte ces deux histoires comme si je lisais, le soir, à mon fils Tom : J'interprète chaque personnage en changeant ma voix.  Cela me rapproche du monde de l'enfance que j'aime tant.
 
Télé 7 jours du 1er au 7 avril 2017
Propos recueillis par Jean-baptiste Drouet
Droit d'auteur de cette interview

article 519 : Joséphine, ange gardien "Sur le c½ur"

Ingrid Chauvin : «Il faut toujours garder un regard positif sur la vie»
 
Joséphine vient cette fois prêter main-forte à Charline, une avocate mariée et mère de famille qui apprend être atteinte d'un cancer du sein. Profondément traumatisée par la disparition de sa mère des années plus tôt des suites de la même maladie, Charline s'enferme dans le mutisme et le déni. Aura-t-elle le courage de regarder la réalité en face ? Ingrid Chauvin, héroïne de cet épisode, revient sur la complexité de ce rôle.
 
TF1 Pro : Qui est Charline ?
Ingrid Chauvin : J'incarne une mère de famille débordante d'énergie, amoureuse de la nature et totalement dévouée à son mari et ses filles. Pourtant, son univers s'écroule en apprenant qu'elle a une tumeur au sein. La difficulté pour Charline va être d'accepter la vérité et de trouver la force de se battre. Elle a instinctivement tendance à vouloir cacher son état de santé à ses proches et elle s'enferme dans le silence. Grâce à Joséphine, elle va apprendre à communiquer avec les siens. C'est d'ailleurs le message délivré dans cet épisode : ouvrez-vous à vos proches pour trouver le courage de vous battre. Cela permet d'avancer et d'affronter les difficultés que la vie ne manque de placer sur notre chemin.
 
TF1 Pro : Dès que le diagnostic est confirmé, Charline est convaincue que son mari va la quitter. Pourquoi une telle certitude ?
Ingrid Chauvin : Toute femme est perturbée dès lors que l'on touche à un organe intime. On se sent affaiblie, amoindrie. Heureusement, ce sentiment n'est pas ressenti avec la même intensité chez toutes les femmes car sinon, ce serait dramatique. Je pense que Charline souffre d'un manque de confiance en elle et effectivement, elle redoute que son mari la quitte pour une autre. Par ailleurs, l'ombre de sa mère plane constamment au-dessus d'elle car elle a été emportée par le même mal et son père l'a quittée lorsqu'elle était malade. Elle est naturellement traumatisée par ce lourd passé. Elle a également peur pour ses filles. Pourtant, elle tient à rester forte, même si peu à peu elle s'affaiblit et qu'elle est sur les nerfs. Elle mène un combat intérieur complexe.
 
TF1 Pro : Comprenez-vous son obstination à vivre dans le déni ?
Ingrid Chauvin : Absolument car le déni permet d'occulter la vérité. C'est une forme de protection. Passé le choc de la nouvelle, le plus douloureux est de passer à l'acceptation. Enfin, un long processus de réflexion se met en place. On n'a pas d'autre choix que de vivre avec, mais il faut trouver des solutions pour avancer et s'en sortir. Quoiqu'il en soit, il faut toujours garder un regard positif sur la vie.
 
TF1 Pro : Comment s'est déroulé le tournage avec Mimie Mathy et Arnaud Gidoin, qui incarne votre époux ?
Ingrid Chauvin : Tout s'est très bien passé. Mimie et moi nous connaissons bien. Nous n'avions jamais imaginé tourner ensemble avant cette occasion. Jouer avec elle est très agréable car elle est aussi impliquée et studieuse que moi. J'ai découvert Arnaud sur ce tournage et l'alchimie a tout de suite été au rendez-vous. C'est un comédien très attentionné et cela a facilité notre jeu. Il y avait une bienveillance réciproque. Je n'ai pas du tout vu passer ces trois semaines !
 
TF1 Pro : Vous êtes actuellement en tournée aux côtés de Francis Huster pour la comédie Avanti !...
Ingrid Chauvin : Jouer devant une caméra et sur les planches sont deux expériences complémentaires. Le théâtre me permet d'aller directement à la rencontre de mon public, qui me suit depuis de nombreuses années. Le tract y est beaucoup plus important. Les émotions sont décuplées. Par ailleurs, jouer en direct dans un lieu différent chaque soir est très plaisant. C'est une belle expérience. J'ai commencé ma carrière par le théâtre il y a 20 ans et j'appréhendais de retrouver les planches. C'est un vrai plaisir ! Pour autant, je n'oublie pas les tournages que j'affectionne toujours autant.
 
TF1 Pro : Quels sont vos projets ?
Ingrid Chauvin : Je suis en tournée dans toute la France, la Suisse et la Belgique jusqu'au 28 mai. Par ailleurs, je suis en train d'adapter des contes pour enfants. Ce projet me tient à c½ur et verra le jour en cours d'année. Je ne désespère pas de retrouver un rôle récurrent car j'adore cela ! Je cherche toujours à être au plus près de mon public. A travers mon histoire personnelle, je suis peut-être devenue un symbole de courage et d'espoir et je partage beaucoup avec lui, notamment sur les réseaux sociaux. J'ai une vie ordinaire avec un métier extraordinaire et cela me convient parfaitement bien !
 
TF1 Pro
Droit d'auteur de cette interview
 
▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄
VIDEOTHEQUE
 
 
Blog sur Mimie Mathy
mimiemathylove270805
  Publié par Sophie R.

Tags : joséphine ange gardien

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.166.207.223) if someone makes a complaint.

Comments :

  • nono812000

    14/06/2018

    ☘️´▄(¯`•.\|/.•´¯)*JEUDI 14 JUIN 2018 *(¯ `•.\|/.•´¯)▄☘️

    ★★★ BONSOIR MON OU MA FIDÈLE AMI(E) ★★★

    ★☆.★ ◊ ▀▀▀⭐JE TE SOUHAITE UNE ⭐ **▀▀▀. ◊ .★☆

    █▀▀█▀▀█▀▀█▀▀█▀▀█▀▀█▀▀█▀▀█▀▀█▀▀▌
    ❤ BONNE SOIRÉE★。⭐。★ DOUCE NUIT ❤
    █▄▄█▄▄█▄▄█▄▄█▄▄█▄▄█▄▄█▄▄█▄▄█▄▄▌
    ┏┓╭━━┓┏┓╭━━┓╭━━┓ ❤️.. ❤️ * ❤️.. ❤️
    ┃┗╯╭━┛┃┃┃╭━┫┃╭━┫
    ┃┏╮╰━┓┃┃┣━╯┃┣━╯┃
    ┗┛╰━━┛┗┛┗━━╯┗━━╯●●●●●●POUR TOI ..❤.❤️.
    ★★(_,»*¯☘️¯*«,_)❤️☼Ton amie Noëlle ☼❤️(_,»*¯☘️¯*«,_)★★
    ✴...........❄........✴. .........❄........✴..........❄.......✴..........❄.......✴

  • blogkdo51

    29/05/2018

    bonne soirée
    bonne nuit
    bisous

  • sanctuaire

    11/05/2018

    j adore la série gros bisous est très joli blog

  • sanctuaire

    11/05/2018

    Mon petit passage
    pour te souhaiter un bon vendredi...
    Passe une bonne soirée
    A ce soir.. bise .sanctuaire 30

  • sanctuaire

    11/05/2018

    Mon petit passage
    pour te souhaiter un bon vendredi...
    Passe une bonne soirée
    A ce soir.. bise .sanctuaire

  • Le-sentier-du-voyageur

    04/05/2018

    ....Bonsoir mon ami(e)
    ❤️ ☆☘️ ❤️❤️ ☆☘️ ❤️❤️ ☆☘️ ❤️
    .......❤️ ☆☘️ ❤️❤️ ☆☘️ ❤️.
    ................❤️ ☆☘️ ❤️
    ........Me voila arrivée chez toi
    ............Pour te souhaiter
    ..........Une agréable soirée
    ❤️ ☆☘️ ❤️❤️ ☆☘️ ❤️❤️ ☆☘️ ❤️
    .......❤️ ☆☘️ ❤️❤️ ☆☘️ ❤️.
    ................Bisous..❤️

  • P-and-S

    30/04/2018

    BONJOUR
    Il y a des gens
    Qui embellissent la vie
    Petit à petit
    Un jour à la fois
    Ce sont des gens généreux et gentils
    Exactement comme toi
    Merci de faire partie de mon petit monde
    Je te souhaite une...très bonne fin de journée
    bisous d'amitié

  • noirmoutier

    17/04/2018

    " L'homme souhaite le bonheur même lorsqu'il fait en sorte que le bonheur devienne impossible " « Saint Augustin » " » Bonne nuit qu’elle te soit bien douce belle et bonne pleine de beau rêves, puis un mardi de rêve plein de bonheur et de soleil comme nous aujourd’hui gros bisous ton ami André

  • julie221

    10/04/2018

    je te souhaite une
    bonne journée bisous

  • Oo-La-note-de-Music-oO

    12/03/2018

    je souhaite une bonne journée bisous Fabien

Report abuse